Zoom sur le 18ème arrondissement

25 novembre 2021

Votre Chasseur Immobilier vous fait découvrir les Atouts du 18ème arrondissements

Zoom sur le 18ème arrondissement

 

Zoom sur le 18ème arrondissement de Paris

Le 18e arrondissement de Paris est le 2e arrondissement le plus peuplé de la Capitale.

Cet arrondissement à la fois « bobo » et cosmopolite accumule des trésors insoupçonnés, petites ruelles, théâtres de quartier et spectacles de rues, cinémas, musées (de Montmartre, Espace Dali), vous serez comblés !

Le 18e arrondissement de Paris regorge de monuments et autres attractions, comme : le Moulin Rouge, le Sacré Coeur, le Théâtre des Abbesses, le Théâtre de l'Atelier, le Bateau Lavoir, le Rocher de la Sorcière, la liste est encore longue !

Il se compose de 4 quartiers :

  • Grande Carrière
  • Clignancourt
  • Goutte d’Or
  • La Chapelle

Les secteurs Grande Carrière et Clignancourt représentent initialement la partie la plus aisée de l'arrondissement. Tandis que la Goutte d'Or et la Chapelle accueillent d'avantage une population à bas et moyens revenus. Mais ce phénomène tend à se modifier avec de régulières transformations : ouverture d'entreprises, de boutiques, commerces ; certaines rues changent de visage avec l'arrivée d'investisseurs.

Le quartier des Grandes Carrières correspond à toute la partie ouest du 18ème arrondissement.
De nombreux lieux et bâtiments méritent l’attention, tels que le Studio 28 comme mentionné plus haut, la cité Véronla Villa des Artsle Moulin Rougele Moulin de la Galettele théâtre des Abbesses, le Hasard Ludique, ou encore les cimetières de Montmartre et Saint-Vincent.

Les quartiers de Grandes Carrières et de Clignancourt se partagent la butte Montmartre : les rues Lepic, Girardon, des Abbesses, de l’Abreuvoir, avenue Junot ou encore l’allée des Brouillards appartiennent aux Grandes Carrières.

Le quartier de Clignancourt est délimité de la même façon que Grandes Carrière au nord et au sud ; à l’est commence la zone de la Goutte d’Or.

Parmi ses lieux d’intérêt, on note la Place du Tertre et le Sacré Coeur ou encore l'Elysées Montmartre.

Le 18ème est un arrondissement constitué par une forte diversité sociale, culturelle et économique. Certains secteurs sont résidentiels quand d’autres sont touristiques (on pense aux célèbres quartiers de Pigalle ou de la butte Montmartre), d’autres sont huppés ou encore plus populaires (avec les quartiers de La Chapelle et de la Goutte d’Or). On observe par conséquent une offre diversifiée avec une gamme de prix très étendue. Au delà des Boulevards de Barbès et d’Ornano, à l’est du 18ème, les prix sont relativement attractifs. Les prix dans les quartiers de la Goutte d’Or et de la Chapelle gravitent aux alentours des 8 000 € le m², parfois plus parfois moins. En amont de ces deux boulevards, les biens sont en revanche plus onéreux. En effet, les quartiers de Clignancourt et des Grandes Carrières affichent des prix sensiblement plus élevés, fait qui s’accentue à mesure que l’on se rapproche du quartier historique de Montmartre. Le prix moyen de l’immobilier du 18ème arrondissement connaît une croissance élevée depuis ces dernières années, notamment en raison du phénomène des transformations de quartiers populaires dues à l’arrivée de catégories sociales plus favorisées qui réhabilitent certains logements et importent des modes de vie différents.

Vous y trouverez une foison d’établissements scolaires : maternelles, écoles élémentaires, collèges, lycées, et une annexe de la Sorbonne (Clignancourt).

Quelques espaces verts : Squares et Jardins sans oublier la vigne de Montmartre.

Les sportifs ne seront pas oubliés : 3 piscines, 4 stades, 9 gymnases, 3 terrains d'éducation sportive et 3 salles spécialisées.

Sans oublier les lieux de cultes :
- Eglises catholiques
- Eglises protestantes
- Eglises orthodoxes
- Synagogues
- Mosquées

 IMMOBILIER

S'il est estimé à 10 846 € en moyenne, le prix du mètre carré dans le 18ème arrondissement de Paris peut valoir entre 7 190 € et 15 280 € selon les immeubles et les quartiers.
Du côté de Guy-Môquet jusqu’aux Epinettes, les prix sont compris entre 8 600 euros le m² et 11 000 euros le m². Près de la station de métro Simplon (ligne 4) ou encore de la porte de Clignancourt, ils dépassent légèrement les 9 000 euros le m². Dès que l’on s’aventure vers la station Lamarck-Caulaincourt (ligne 12), ils atteignent sans problème les 12 000 euros le m² et, une fois la butte Montmartre en vue, les prix explosent. Appartements et maisons s’y négocient à plusieurs millions d’euros, de l’avenue Junot aux Abbesses, en passant par les rues avoisinantes du Sacré-Cœur.

Les prix sont ainsi plus bas, proches des 7 000 euros le m², dans les quartiers de la Goutte-d’Or, Château-Rouge ou encore celui de la porte de La Chapelle : « C’est là que les investisseurs se positionnent. Pour eux, ces quartiers sont amenés à évoluer dans le temps,. Ce sont des secteurs où les prix montent vite. Rien que sur l’année 2019, les prix à la Goutte-d’Or ont grimpé de 12, 5 % ».

En seulement cinq ans, les prix de l’immobilier dans le 18e ont bondi de plus de 33,2 % dans l’ancien, et de 6,3 % en moyenne sur un an.

Malgré les différentes périodes de confinement et crise sanitaire, le marché est resté dynamique dans cet arrondissement.

 

M.C. BRULEBOIS
pour COTE ACHETEUR PARIS

Stéphane Meignant

Par Stéphane Meignant
Le 25 novembre 2021


Nous contacter
Téléphone

Numéro Vert
0 805 400 855.

Messagerie

Envoyez nous un message contact.