LE PARISIEN DU 6 NOVEMBRE 2004

LES CHASSEURS D'APPARTEMENT RECHERCHENT POUR VOUS !
trouver un logement est une vraie quête. Autant être assisté de profesionnels...
LES CHASSEURS D'APPART CHERCHENT POUR VOUS !

Trouver un logement est une vraie quête. Autant être assisté de professionnels.

"Nous n'avons rien à vendre". Voilà le genre d'annonce qui pourrait figurer sur la devanture d'un chasseur d'appartements. Et pour cause, ces nouveaux professionnels de l'immobilier, apparus à Paris depuis la fin des année 1990, travaillent pour le compte des acheteurs, contrairement aux agences immobilières, qui doivent écouler leur stock de biens. Beaucoup de ces "chasseurs de pierre", ont fait leurs armes en tant qu'agents immobiliers et connaissent parfaitement le marché et ses pratiques. C'est le cas de Catherine Catenacci, qui crée Côté Acheteur en mars 2001, et revendique une certaine éthique, "rigueur et neutralité" et une solide expérience immobilière. Leurs clients ? des parisiens, entre 30 et 40 ans, souvent des cadres sup ou des professions libérales, qui n'ont pas le temps de dénicher la perle. Des provinciaux qui cherchent un appartement pour les études de leurs enfants, ou un pied-à-terre à Paris ; ou encore, des français vivant à l'étranger.

Une relation de confiance
Comme Catherine Catenacci ......rend d'abord une longue visite au futur client. "c'est très important de rencontrer la famille, comprendre son mode de vie et ses souhaits, voir son appartement, son ambiance; "Je préfère refuser de travailler pour les clients qui ont des désirs vraiment impossibles à combler" précise Catherine Catenacci, cas plutôt rare , car les futurs acheteurs sont très bien informés sur les prix et les offres du marché. Une fois la mission acceptée, les chasseurs délivrent un mandat de recherche, valable pour une durée de 3 mois, reconductible au besoin. Chaque semaine, ils envoient un compte-rendu de visites effectuées, avec des fiches techniques, des photos, leurs conclusions sur les atouts, et les inconvénients du logement. L'idée étant de présenter un bien qui satisfasse le maximum de critères du client. Le chasseur privilégie la qualité à la quantité : pour dix appartements visités, il n'en présente qu'un ou deux au client...
pour ces clients souvent désespérés, après des mois de recherche infructueuse, elle apparaît comme le bon samaritain. "Ils ont l'impression de trouver enfin une personne de confiance qui prend vraiment leurs attentes au sérieux et travaille pour eux!"

Une commission de 2 à 3 %
Ce service a évidemment un prix. Une commission autour de 2 à 3 % sur le montant du bien et selon les structures, des frais de dossier variant de 220 à 1 000 € !
"Le côté nouveau de la profession attire des personnes peu scrupuleuses, qui font payer jusqu'à 1 000 € par mois de recherche. Il n'y a pas encore de réglementation de ce métier", déplore Catherine Catenacci. Aujourd"hui on compte moins de 20 chasseurs réellement installés, avec pignon sur rue et entreprise réellement installée, avec pignon sur rue et entreprise enregistrée. Beaucoup s'essayent au métier en cherchant pour des copains, mais c'est tenporaire. Tous fonctionnent sur le bouche-à-oreille, très efficace parmi des clients au corporatisme fort comme les médecins ou les avocats...

Nous contacter

Vous avez un
projet immobilier ? Ou une question ?

Contactez-nous

Numéro vert France (gratuit depuis un poste fixe) : 0 805 400 855

Nous rejoindre

Nous rejoindre
Google+ Viadeo Côté Acheteur