LA PARISIEN - supplément économique du 12 juin 2007

COMBIEN COUTENT… LES SERVICES D’UN CHASSEUR D’APPARTEMENTS

Vous voulez acheter un appartement, mais vous manquez de temps.
Pour vous, des chasseurs d’immobilier écument le marché.

COMBIEN COUTENT… LES SERVICES D’UN CHASSEUR D’APPARTEMENTS

 

Vous voulez acheter un appartement, mais vous manquez de temps.

Pour vous, des chasseurs d’immobilier écument le marché.

 

Engager un professionnel pour dénicher le logement idéal et éviter des mois de visites.

L’idée est née aux Etats-Unis et est arrivée à Paris au début des années 2000. Aujourd’hui, une cinquantaine d’agences de chasseurs d’immobilier, principalement en Ile de France, se partagent ce marché.

«En 2001, quand nous avons créé notre agence, le métier ne proposait de prestation qu’aux vendeurs. Nous avons transposé ces services vers l’acheteur », affirme Stéphane Meignant, co-fondateur de COTE ACHETEUR ;

Au premier rendez-vous, le futur acquéreur dresse une liste de ses préférences : surface, lumière, parking, terrasse... Le chasseur passe par les agences, consulte les annonces des notaires, des marchands de biens. Il fait les visites et envoie ensuite par mail un rapport décrivant, photos à l’appui, l’agencement des appartements retenus. Au moment de la vente, il peut aider son client à négocier le prix. Sans promettre des miracles ; il ne trouvera pas de logement en dessous du prix du marché.

Très confidentiel à ses débuts, ce service séduit de plus en plus de monde. « Notre métier, c’est d’aider nos clients dans leur démarche de recherche de bien, quelque soit leur budget », déclare Stéphane Meignant. « Je viens de trouver pour un trentenaire, un appartement près des Buttes-Chaumont à 190 000 € , arrivé récemment à Paris, son nouveau poste ne lui laissait pas le temps de visiter des appartements». Le même mois, Stéphane Meignant a aussi trouvé une maison de 80 m² à Saint Ouen pour un jeune couple avec un budget de 380 000 €.

 

Un seul hic : le coût

Le prix de cette prestation varie entre 2 et 6 % du prix du bien. Cela représente parfois des sommes conséquentes : de 4 000 à 10 000 € pour l’appartement de 90 000 € près des Buttes Chaumont. De plus, il n’est pas rare que le chasseur ait déniché l’appartement par le biais d’une agence immobilière traditionnelle. Ses frais s’ajouteront alors à ceux de l’agence. La plupart refusent par ailleurs de travailler pour des mandats de moins de 150 000 €

Enfin, comme la profession est encore nouvelle, certains n’hésitent pas à facturer des honoraire, qu’ils trouvent l’appartement de vos rêves ou non. Cette pratique illégale irrite Stéphane Meignant « notre métier est réglementé. Chacun doit disposer d’une carte professionnelle qui lui interdit de toucher une rémunération si la vente n’a pas lieu ». Mieux vaut donc être vigilant et vérifier au préalable que votre interlocuteur est  bien un professionnel de l’immobilier.

 

Hélène FAVIER

Nous contacter

Vous avez un
projet immobilier ? Ou une question ?

Contactez-nous

Numéro vert France (gratuit depuis un poste fixe) : 0 805 400 855

Nous rejoindre

Nous rejoindre
Google+ Viadeo Côté Acheteur