Faites appel à un chasseur !

Article 26 Novembre 2009 - Faites appel à un chasseur ! Vous n'y connaissez rien en transaction immobilière, vous habitez à l'autre bout de la France ou bien vous n'avez pas de
temps à perdre dans des visites infructueuses. Faites appel à un expert q
Pour trouver un bien immobilier sans transpirer, le chasseur immobilier est votre homme. Les conseils avisés et l'accompagnement personnalisé de ces nouveaux experts immobiliers pourraient vous faciliter grandement la vie, comme nous l'explique Catherine Catenacci, présidente de la Fédération française des chasseurs immobiliers (PPC1): "Ma clientèle n'a pas le temps de chercher pour acheter et elle ne l'a pas plus pour vendre, donc on lui offre un service complet." C'est le pack Duo mis en place par Côté Acheteur, qui permet de gérer les deux opérations en même temps.

Des émissions de télévision ont joué un rôle de promotion de ce nouveau métier, très connu depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. En France, l'offre se développe actuellement : la présidente de la FFCI est également responsable du développement de la franchise Côté Acheteur, dont le principal concurrent à Paris est Flat Hunter. Une autre fédération, la FNCI (Fédération nationale des chasseurs immobiliers) regroupe des professionnels qui s'adressent exclusivement aux acheteurs et de multiples réseaux d'agents commerciaux regroupés autour de sites divers et variés qui fleurissent sur Internet comme mon chasseurimmo...

"Comme à la FFCI, les franchisés de Côté Acheteur ont tous une carte professionnelle de chasseur immobilier. La carte interdit notamment la perception de fonds avant l'acte d'achat définitif ce qui devrait rassurer le client", explique la présidente de la FFCI. Avec leur carte professionnelle, les chasseurs peuvent également s'occuper de la vente, mais préfèrent bien souvent sous-traiter cette partie.

Rapidité et tranquillité

Concrètement, le chasseur immobilier est un agent immobilier qui se place côté acheteur. "On exerce notre fonction en miroir et non en concurrence. Au lieu d'aider un vendeur à vendre, on va aider un acheteur à trouver un bien." Un agent immobilier est payé quand il vend, un chasseur quand il achète. Le métier de l'agent immobilier est de vendre des biens et de travailler avec le vendeur ;celui du chasseur est de partir de la demande de I ' acheteur, de ses critères précis, et de chercher un bien à la fois chez les professionnels et les parti-culiers. Le chasseur accompagne ses clients du début à la tin de leur pro¬jet, à toutes les étapes. Le premier rendez-vous dure ainsi de deux à trois heures, toujours chez le client, avec sa famille, de façon à mieux connaître et cerner sa demande par assimilation ou opposition. "On voit où ils vivent, explique Sylvie Doré, chasseur immobilier à Vaux-sur-Seine (78), franchisée Côté Acheteur depuis 2007 avec un mandat exclusif dans les Yvelines. Cela permet, par rapport aux critères de recherche, de savoir ce qu'ils appellent une grande cuisine, une vue dégagée ou bien un quartier calme, toutes ces notions un peu subjectives."

Par exemple, voici une transaction réalisée par I 'intermédiaire de Stéphane Meignant, Côté Acheteur Paris, dans le cadre de l'offre commerciale "pack Duo", qui inclut la vente d'un bien et l'achat d'un nouveau : une assistante sociale de 35 ans a vendu à Rungis son appartement à 182 000 euros et trouvé un deux- pièces dans le XX' à 207 000 euros. Elle a choisi de faire appel à un chasseur car elle craignait de gérer les deux opérations en même temps et avait peur du prêt relais. L'opération globale, vente et achat, a pris deux semaines.

Le coût est variable. En général, les honoraires sont similaires à ceux des agents immobiliers, entre 3 et 5 % du g montant de l'achat selon que le bien ti est acquis à un particulier ou via une agence. "Nos clients peuvent s'y retrouver dans le guinde temps, dans le choix, le conseil, la négociation, puisqu'on va mettre à sa disposition nos talents de négociateurs", reprend Sylvie Doré. Un budget minimum est fixé pour faire appel à Côté Acheteur : 200 000 euros pour Paris, moins en province. "Mais plus que le budget, c'est le besoin réel du service qui va motiver le chasseur", conclut Cathe¬rine Catenacci.
Simon Iritsen

Nous contacter

Vous avez un
projet immobilier ? Ou une question ?

Contactez-nous

Numéro vert France (gratuit depuis un poste fixe) : 0 805 400 855

Nous rejoindre

Nous rejoindre
Google+ Viadeo Côté Acheteur