Anne Schuhmacher et Morgan Spillemaecker - Paris

Un énième dossier consacré à l'immobilier.... Dans un grand magazine hebdomadaire, un soir de février, l'oeil est malgré tout arrêté par un article sur un service encore inédit en France : le fameux concept anglo-saxon du « flat-hunting ». Arrêté malgré les longs mois de recherche, les annonces trompeuses, les visites décevantes - voire de l'ordre de l'expédition anthropo-sociologique - les agents immobiliers au discours bien rôdé au son du « quand on ne peut pas avoir ce que l'on veut, on apprend à vouloir ce que l'on peut », la fatigue accumulée des déplacements vains. Oui, l'oeil de ce jeune couple en quête d'un premier achat à Paris est arrêté par cet alléchant encart bien renseigné. Premier réflexe : ça doit être une arnaque, trop beau pour être vrai et efficace ! Mais trop est plus qu'assez, et de guerre lasse, le téléphone est décroché et un premier rendez-vous est pris avec Catherine Catenacci, interviewée-vedette du dit papier. C'est une femme énergique assise bien droite devant vous, décidée à connaître sur le bout des doigts votre personnalité, vos goûts et vous envies, qui armée d'un plan de Paris va arpenter en live les moindres recoins de la capitale et de votre esprit pour déterminer le triangle d'or de vos rêves. Elle juge la perle rare à la capacité de ses dons d'Hercule Poirot du bien immobilier ? Le pacte est conclu et vous voilà partis pour trois mois au terme desquels tout espoir est permis de concrétiser son voeu le plus cher. Pris en et par la main par cette experte bien connectée, les premières visites proposées sont plus qu'encourageantes, même si le petit plus qui fait que ce sera chez vous et pas ailleurs n'est pas encore au rendez-vous, on est rassurés, le message est passé, reçu 5/5 sur la fréquence de vos désiratas. Et puis un jour, alors que le pacte touche presque à sa fin, c'est l'appel d'urgence, il faut venir immédiatement, sauter dans un taxi et filer nez en l'air vers une adresse alléchante , et puis tout va très vite, c'est l'évidence, l'enthousiasme, l'angoisse de la décision qui doit être rapide. Ca y est c'est le bon : le bon quartier, le bon prix, le bon compromis...tout y est ou presque. Maternés jusqu'au bout, c'est main dans la main qu'on affronte les négociations, le règlement, et enfin, sésame des sésames la signature sous les lambris ouatés du notaire. Instant solennel mais de grande joie ! La reconnaissance et la certitude aussi de ne pouvoir jamais y être arrivés sans ce grand coup de pouce décisif qui soulage les jeunes cadres dynamiques au palm pilot saturé et à l'inexpérience périlleuse.
Le numéro dont on hésite pas à faire profiter les bons amis. Une sorte de clé d'or que l'on gardera précieusement pour une prochaine aventure..Rendez-vous dans quelques années Catherine et farewell à Côté Acheteurs !

Nous contacter

Vous avez un
projet immobilier ? Ou une question ?

Contactez-nous

Numéro vert France (gratuit depuis un poste fixe) : 0 805 400 855

Nous rejoindre

Nous rejoindre
Google+ Viadeo Côté Acheteur