Tendances et prévisions pour l’immobilier en 2017

Tendances et prévisions pour l’immobilier en 2017

2016 : Des taux immobilier records

 

Ce sont les taux de prêt immobilier et leur incroyable baisse qui ont tenu le marché immobilier en 2016. Une chute d’environ 89 points de base pour le taux immobilier moyen mensuel entre la fin d’année 2015 et le mois de novembre 2016 qui offre un nouveau record à 1.31 %, et tiré les prix à la hausse pour la première fois en 5 ans.

 

De nombreux anciens emprunteurs ont pu renégocier ou faire racheter leur prêt immobilier à des conditions bien plus avantageuses. Certains en sont même à leur 2ème, voire 3ème rachat à un meilleur taux sur ces dernières années. En effet, pour ceux qui ont acheté de l’immobilier à crédit en 2011 ou en 2012 avec des taux d’emprunt proches de 4.00 %, il y a eu plusieurs occasions de renégocier ces anciens contrats.

 

Ces taux très bas ont également permis à beaucoup d’augmenter leur budget pour un effort mensuel équivalent et cela a notamment permis un retour important des primo-accédants qui ont pu en plus bénéficier d’un meilleur prêt à taux zéro aussi bien pour un achat dans l’immobilier ancien avec travaux que pour de l’immobilier neuf.

 

 

Les changements à prévoir pour le marché immobilier en 2017

 

Différents changements vont impacter le marché immobilier en 2017. Néanmoins, il ne devrait pas y avoir de modifications importantes avant l’arrivée du nouveau gouvernement après l’élection présidentielle de mai 2017.

 

En attendant, la plupart des grandes mesures pour le logement sont reconduites en 2017 à l’identique de 2016. C’est le cas notamment pour :  

-       Le prêt à taux zéro en 2017.  

-       La loi Pinel en 2017.

 

L’un des autres faits marquants sera sûrement la possibilité de changer son assurance de prêt immobilier à chaque date anniversaire du contrat grâce à la loi Sapin II.

 

De nouveaux facteurs qui devraient cultiver la dynamique du marché dans les mois à venir.

 

 

Quelle évolution des prix en 2017 ?

 

Le marché immobilier est depuis quelques années fortement dépendant de l’évolution des taux de crédit. Une forte hausse vient freiner les ventes et attire les prix vers le bas, alors qu’une forte baisse a tendance à permettre plus de transactions et influencent les prix à la hausse.

Les taux ne sont pas les seuls à influencer les prix, beaucoup d’autres paramètres externes ont un impact sur les prix des logements.

Comme nous avons pu le constater entre 2011 et 2015, une baisse des taux n’est pas toujours synonyme d’une hausse des prix.

Le scénario le plus probable est une légère augmentation des taux de crédit immobilier (entre 0 et 50 points de base dans les mois à venir). À court terme, cela pourrait provoquer un pic d’achat pour profiter des derniers instants de taux très bas, mais après quelques semaines ou mois, cela devrait conduire à redonner une tendance baissière aux prix de l’immobilier.

Seuls des changements importants au niveau de la fiscalité ou des aides après les élections présidentielles pourraient apporter des conditions qui influenceraient à la hausse les prix des logements. Le risque d’une forte hausse des taux est donc très limitée.

 

Il n’est pas à exclure qu’on aperçoive à nouveau des records sur les taux d’emprunt immobilier d’ici plusieurs mois. Les tensions à la hausse sur les taux pourraient n’être que temporaires et cela même si la Fed augmente son taux directeur dans quelques jours. Tout mauvais signal économique redonnerait effectivement l’occasion aux banques centrales de faire machine arrière et de revenir à des taux très accommodants...

 

Le marché 2017 devrait maintenir des conditions favorables aux transactions immobilières même si l’on peut s’attendre à une « régulation » par rapport à la fin 2016. Les élections du mois de Mai apporteront les éclaircissements nécessaires pour préciser et anticiper les tendances de fin d’année.

 

Le 31 janvier 2017 Dans la rubrique
Informations sur l'immobilier

Nous contacter

Vous avez un
projet immobilier ? Ou une question ?

Contactez-nous

Numéro vert France (gratuit depuis un poste fixe) : 0 805 400 855

Numéro vert Belgique (gratuit depuis un poste fixe) : 0800 821 30

Google+ Viadeo Côté Acheteur